Angola: Des ex-militaires intégrés dans la production du café arabique

Angola coffeeSumbe, 20 juin 2016: Cinq cents-six ex-militaires seront intégrés, cette année, dans la commune d’Amboiva, municipalité de Seles, province de Cuanza Sul, dans le projet de production du café arabique, sur une surface de 560 hectares. Le gouverneur provincial de Cuanza Sul, Eusébio de Brito Teixeira, a livré cette information à l’Angop, indiquant que la commune d’Amboiva a un climat approprié pour la production du café arabique, l’un des plus cherchés sur le marché national, en vertu de l’existence dans cette localité, d’une pépinière de dix millions de plantes.

“Nous avons un projet ambitieux pour la production du café, vu que la province de Cuanza Sul a été l’un des grandes productrices, et on espère qu’en 2017, Amboiva fournira ses premiers produits dans la région”, a dit le gouverneur.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture, Afonso Pedro Canga, a salué l’initiative du gouvernorat de Cuanza Sul de relancer de la production locale du café, en vue de la diversification de l’économie.

Selon lui, son ministère apportera son appui aux ex-militaires en instruments outils agricoles et d’autres pour que la production du café soit une culture au sein des agriculteurs.

Il a souligné que “nous devons appuyer ceux qui ont lutté pour la libération de l’Angola et la conquête de la paix, pour qu’ils puissent avoir un avenir meilleur”, a-t-il dit.

L’ Angop a appris de source de la section municipale de l’Agriculture que dans les années 70, divers essais avaient été faits pour la production du café arabique dans la commune d’Amboiva, avec des résultats satisfaisants.

Le ministre a visité jeudi, la commune de Amboiva, pour s’informer sur la production du café.

Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *