Côte d’Ivoire : les Indiens misent sur le fer

Le géant indien Tata Steel a déjà investi 25 millions de dollars dans l’exploration du minerai de fer dans l’ouest du pays. Le projet, qui inclut aussi un chemin de fer, impliquera un investissement global de deux milliards de dollars. Le géant minier indien Tata Steel Limited poursuit ses investissements dans l’ouest de la Côte d’Ivoire et réalise des études pour l’exploration du minerai de fer des monts Gao et Tia, dans la région de Man. À ce jour, Tata Steel Côte d’Ivoire, la coentreprise créée en 2008 par Tata Steel Limited (75%) et la société publique Sodemi, pilote ce projet qui a déjà nécessité un investissement de 25 millions de dollars dans le programme d’exploration. « Nous sommes toujours au stade de l’exploration. Nous bouclons les études qui devraient prendre fin au cours des prochains mois », explique Thomas Maliackal Cherian, le directeur général de Tata Steel Côte d’Ivoire.

Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *